Essai Volkswagen Tiguan 2.0 TDI

Essai Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 177 4×4 DSG7 Carat
Le Tiguan est le petit SUV de la gamme Volkswagen, concurrent des Qashqai, Kuga, Rav4, CR-V etc
Il existe en 2 ou 4 roues motrices, avec boîte mécanique ou DSG et avec des motorisations essence ou diesel de 110 à 177 chevaux. Nous essayons ici le plus puissant d’entre eux, le TDI 177, obligatoirement livré en 4 roues motrices, associé sur notre voiture à la boîte DSG et la finition Carat.

A bord du Tiguan, le conducteur bénéficie d’une position de conduite surélevée. La planche de bord est ornée de petits aérateurs ronds identiques à ceux de la Golf Plus. La qualité de présentation est bonne et les couleurs claires rendent l’habitacle un peu plus chaleureux. Dommage que l’écran central manque de réactivité. Notre voiture d’essai a droit au plein d’équipements, de confort ou de sécurité.

Les 177 chevaux ne font pas du Tiguan un sportif, mais lui permettent d’être à l’aise y compris sur autoroute. La transmission intégrale fait varier le couple entre les essieux de façon totalement transparente pour le conducteur. La boîte DSG est comme à son habitude douce et rapide. Notre Tiguan avec suspensions pilotées sait se montrer très confortable ou assez dynamique selon le mode choisi.

A l’arrière, le Tiguan offre une bonne habitabilité pour la catégorie, notamment en espace aux jambes et en garde au toit. En largeur, c’est toujours trop juste pour 3 adultes. La banquette arrière peut coulisser en 2/3-1/3 pour agrandir le coffre ou favoriser l’espace dévolu aux passagers. Ces derniers ont des tablettes dites aviation à leur disposition et plusieurs rangements.

Le coffre est dans la bonne moyenne de la catégorie avec un volume qui varie de 470 à plus de 500 dm3 en fonction de la position de la banquette. Le compartiment à bagages est surtout généreux en hauteur. Le seuil de chargement est trop haut, comme sur la plupart des SUV. La banquette arrière se rabat en 2/3-1/3 mais ne dégage pas de plancher plat malgré des assises qui descendent automatiquement.

Ce n’est pas pour rien que ce Tiguan figure en bonne position dans les ventes de SUV. Il se montre à la fois bien présenté, agréable à conduire, confortable et donne accès à pas mal d’équipements dernier cri. Mais il est cher. Notre version haut de gamme, à vrai dire la plus chère de la gamme, dépasse les 40 000 €. A ce prix, on peut accéder à des équivalents premium plus prestigieux.