LES MARQUES AUTO LES PLUS VALORISÉES

Comme en 2012, Toyota demeure le constructeur automobile le plus valorisé, selon le dernier classement des Best Global Brands établi par l’agence Interbrand. La firme japonaise devance Mercedes et BMW alors que Chevrolet intègre le Top 100 pour la première fois.

Rassurez-vous, le secteur automobile se porte bien. Il se porte même très bien, à la lecture du dernier classement des Best Global SiglesVoitures_miniaturesBrands* qui recense les cent marques mondiales les plus valorisées. Le résultat final de l’étude réalisée par l’agence de branding Interbrand intègre cette année quatorze marques automobiles différentes. Un record en la matière depuis la création du classement en l’an 2000, mais aussi un record pour cette édition 2013 où aucun autre secteur d’activité ne fait mieux, les technologies ne cumulant « que » douze noms contre onze pour les services financiers.

ces quatorze firmes sont valorisés à 184,8 milliards de dollars (en valeur cumulée), soit 13% de plus qu’en 2012 où le secteur avait atteint une valorisation de 160,4 milliards. Premier vendeur mondial, Toyota truste logiquement le classement d’Interbrand. Comme l’an dernier, la marque japonaise est la seule représentante de son secteur à intégrer le Top 10, à la dixième place justement, en étant valorisée à hauteur de 35,3 milliards de dollars (+17%).

Derrière elle, si rien ne change en termes de noms puisque Mercedes et BMW conservent leurs onzième et douzième places, l’écart grandit en termes de valeur entre la marque japonaise et ses compatriotes allemandes qui comptent désormais quatre milliards de retard contre un seul l’an dernier (Mercedes à 31,9 et BMW à 31,8). Rien de très grave toutefois pour elles puisque l’une comme l’autre progressent de respectivement 6% et 10%.

Hyundai grimpe encore

A ce propos, aucune marque automobile figurant dans le rapport 2013 ne voit sa cote fléchir. Hormis Harley-Davidson, elles affichent toutes une progression aussi bien de leur valeur que de leur classement. Un classement, justement, qu’intègre Chevrolet pour la première fois de son histoire. La firme américaine, valorisée à 4,5 milliards de dollars, rentre directement à la 89e place, bien aidée par un marché domestique où les ventes ont progressé de 13% en 2012, soit le taux de croissance le plus élevé depuis plus de vingt ans.

Pour le reste, on notera la belle réussite de Hyundai. Classé au 43e rang, le constructeur sud-coréen progresse de dix places avec une valorisation de neuf milliards de dollars, soit une hausse de 20% en un an. Parmi les autres firmes généralistes, Nissan progresse également, gagnant cette année sept places et un quart de valeur en plus (6,3 milliards). Le record du genre revient toutefois à Porsche qui, en étant valorisé à hauteur de 6,4 milliards, progresse de 26% en un an avec huit places gagnées. Quant aux constructeurs français, ne les cherchez pas. Cette année comme toutes les autres depuis 2000, aucun d’entre eux ne réussit à se glisser dans le Top 100.