L’hybride sauve Toyota

Si le constructeur japonais termine de justesse l’année 2013 dans le vert, il le doit en grande partie aux immatriculations de ses modèles hybrides qui ont augmenté de 43% et représentent désormais une vente sur cinq

Toyota-Auris-hybride-maroc-toyota maroc-europ

 

Sur un marché continental en recul de 1,8%, Toyota Motors Europe (TME) peut se féliciter d’avoir consenti d’énormes investissements dans la technologie hybride. Sans ça, le constructeur japonais aurait probablement bouclé l’exercice 2013 dans le rouge. En attendant, celui-ci a écoulé l’an dernier 847540 véhicules*, soit 9569 exemplaires de plus qu’un an plus tôt (+1,13%). Dans le détail, TME a écoulé 804259 véhicules badgés Toyota contre 43281 badgés Lexus, des chiffres qui se traduisent par une part de marché en hausse de 0,2% (à 4,7%).

Les véhicules hybrides ont atteint un niveau record puisque Toyota en a écoulé 156863 sur le Vieux Continent, soit 43% de plus qu’en 2012 ! Autre chiffre significatif, ce segment représente désormais 20% des ventes de la marque dans une Europe large et même 28% sur la partie occidentale. Leader du marché, La Yaris hybride a clôturé l’année sur un bilan deux fois supérieur à celui de l’exercice 2012 (49771 unités contre 24733 un an plus tôt).

Les deux autres modèles phares de la gamme ont fait encore mieux puisque l’Auris hybride (39348 exemplaires) gagne 66% alors que la version hybride de l’Auris Touring Sports compile 15175 immatriculations et une progression de 60%. Du côté de Lexus, alors que la nouvelle IS 300h, lancée en 2013, a très vite trouvé son public (5984 ventes), la part de l’hybride sur l’ensemble des ventes de la marque Premium atteint désormais 94%.

Les ventes de modèles thermiques ont, quant à eux, été dominés par la Yaris. La citadine japonaise s’est écoulée à 126035 exemplaires et devance le RAV4 (qui n’a cependant pas de déclinaison hybride) et ses 95168 ventes (+42%) ainsi que l’Auris, qui a trouvé preneur à 67162 reprises.